Notre boutique exemple: une épicerie

Cette boutique démo vous montre l’exemple d’une épicerie. Le propriétaire du magasin a décidé de mettre en avant les différentes catégories de ses produits.

En cliquant sur chaque catégorie, le visiteur trouve tous les produits qu’elle comporte, ainsi que les prix et d’autres détails.

Processus de commande

Après avoir cliqué sur une catégorie (image ou titre), le visiteur peut sélectionner un produit individuel pour visionner plus de détails concernant celui-ci, ou cliquer directement sur Ajouter au panier pour l’ajouter tout de suite à sa commande.

Quand le visiteur a cliqué sur Ajouter au panier, le texte Voir le panier apparaît. Il/elle peut cliquer sur ce lien pour voir tous les produits qu’il a sélectionné jusqu’ici.

Si le client a envie de continuer à acheter d’autres produits, il suffit qu’il clique sur Poursuivre vos achats. Sinon, il choisit une méthode d’expédition, et clique sur Procéder à la validation.

Un mot sur la gestion des paiements

Nous conseillons aux propriétaires de boutiques en-ligne de ne pas permettre le paiement ultérieure par bulletin de versement à moins que le client ait créer un compte client sur le site qui contienne les détails suivants:
Nom, prénom, adresse, téléphone, adresse e-mail;
Nom et numéro de carte de crédit et sa date de validité.

De plus, il serait prudent de ne pas non plus permettre ce genre de paiement à moins que le client en question soit déjà client de longue date et dont la solvabilité est indubitable.

Pour encourager les nouveaux clients à acheter chez vous, il n’est pas nécessaire que le visiteur crée un compte sur le site au moment de faire un achat. Par contre, s’il le veut, le client peut décider de créer un compte client sur votre site au moment de payer ses achats. Il y enregistre ses coordonnées personnelles et de carte de crédit pour sauver du temps lorsque ses prochaines commandes. Si il décide de ne pas de créer un compte, il peut quand même passer commande, mais il va devoir – bien évidemment – payer avec une carte de crédit valable (ou par Twint) et préciser une adresse pour l’expédition. (Le coût de l’expédition peut aussi dépendre de cette adresse.) 

Sans ces deux critères, la commande ne pourra pas aboutir. (Il se peut qu’un magasin permette aussi aux clients de venir chercher leurs achats sur place, et dans ce cas le client n’est pas obligé de fournir une adresse d’expédition.) 

A noter qu’en Suisse la loi prévoit que le coût du transport est par défaut à la charge de l’acheteur. Par contre, rien n’empêche le magasin de faire une geste pour les bons clients ou les grandes commandes.